Fiches Pratiques

Comment adapter un livre numérique aux besoins des personnes atteintes de dyslexie et/ou dyspraxie ?
Outils, ressources et recommendations

45-60 minutes | Pour les formateurs

Table des Matières

Objectif : Fournir une série d’outils, de ressources et de conseils utiles pour adapter les livres électroniques aux besoins des apprenants et apprenantes ayant des troubles spécifiques de l’apprentissage.

Mots clés : Troubles spécifiques d’apprentissage, Dyslexie, Dyspraxie, Adaptation.

Prérequis : Aucun. 

Introduction

La plupart des troubles spécifiques de l’apprentissage (appelés TSA) utilisent l’affixe « dys » pour signifier le manque partiel de capacité, comme la dyslexie par exemple. La famille des troubles de l’apprentissage « dys » est définie par les spécialistes comme un problème neurologique qui survient indépendamment de l’intelligence. Les troubles spécifiques de l’apprentissage ont une cause neurobiologique qui affecte la façon dont le cerveau traite l’information et peut perturber le développement cognitif d’une capacité d’apprentissage comme la lecture, l’écriture, l’expression orale, les mathématiques ou la planification et la coordination de tâches motrices. Pour être plus précis, le cerveau d’une personne souffrant d’un trouble spécifique de l’apprentissage fonctionne différemment lorsqu’il s’agit de recevoir, d’intégrer, de retenir et d’exprimer des informations, ce qui peut entraîner des difficultés à traiter certaines informations ou certains stimuli.

Cependant, il ne s’agit pas de troubles unitaires, ils affectent chaque personne de manière différente, à différents âges et stades de développement, et à différents degrés. Il ne faut pas les confondre avec un retard de développement, même si c’est parfois le cas, car ils constituent un « handicap caché » : dans des circonstances normales, les personnes atteints de troubles spécifiques de l’apprentissage peuvent sembler identiques à ceux de leurs pairs, jusqu’à ce que de nouvelles aptitudes soient testées ou que des aptitudes connues soient sorties de leur contexte, auquel cas les difficultés deviennent apparentes. Elles ne sont pas non plus dues à une perturbation émotionnelle, ni à des désavantages de nature économique, culturelle ou environnementale.

Qu’est-ce que la dyslexie et la dyspraxie ?

La dyslexie est le premier et le plus courant des troubles spécifiques de l’apprentissage. Il s’agit d’un trouble cognitif qui se traduit par des difficultés de lecture et de traitement du langage. Concrètement, le cerveau prend plus de temps que d’habitude pour identifier et relier les lettres et les mots à d’autres types de connaissances. Ce trouble peut affecter la fluidité de la lecture, le décodage, la compréhension de la lecture, la mémorisation, l’écriture, l’orthographe et parfois la parole.

La dyspraxie se caractérise par des difficultés au niveau de la motricité fine comme la coordination main-œil pour lire d’une ligne à l’autre ou pour écrire par exemple. Elle se traduit par des difficultés de mouvement et de coordination, et par conséquent de langage et de parole. Cependant, ce dernier trouble est généralement classé comme un trouble de la coordination du développement et non comme un trouble spécifique de l’apprentissage, mais nous l’aborderons néanmoins, car il a également un impact sur le processus d’apprentissage et l’éducation.

Il existe d’autres troubles qui ne seront pas mentionnés dans cette fiche pratique car ils sont moins pertinents pour l’adaptation des livres électroniques et du contenu. Cependant, les éducateurs doivent toujours être conscients de leur public et adapter le contenu à ses besoins.

Comment fonctionne la lecture ?

Lorsque nos yeux rencontrent un texte, une combinaison complexe de processus physiques, neurologiques et cognitifs se met en place et nous permet de convertir l’imprimé en information logique. Lorsque nos yeux parcourent la page dans un mouvement rapide et coordonné, l’influx nerveux de chaque rétine stimule simultanément une zone située à l’arrière du cerveau qui nous permet de voir les zones claires et sombres d’une page. Une zone plus avancée du cerveau convertit les lettres et les mots que nos yeux voient en représentation abstraite de sons, et traduit cette représentation en langage. Ensuite, une autre partie du cerveau convertit la collection de mots en idées qui ont un sens. C’est la lecture. Comme mentionné plus haut, les élèves atteints de DYS peuvent avoir des difficultés à traiter ces informations.

Pourquoi et comment adapter du contenu ?

Adapter du contenu de lecture aux besoins de tous les apprenants et apprenantes est la base de l’inclusion et de l’accessibilité. Afin de s’assurer que tous les élèves ont une chance équitable de comprendre l’histoire, mais aussi de développer leurs connaissances et de participer à l’activité, il est important de fournir aux élèves tous les outils nécessaires à sa réussite.

Voici quelques recommendations de mise en page (illustrées dans la section texte des ebooks) :

  • Utilisez une police de caractère lisible comme Arial, Century Gothic, Luciole ou OpenDys.

  • La taille de la police doit être comprise entre 12 et 14.

  • Utilisez un espacement adapté de 1,5 entre les lignes.

  • Le texte ne doit pas être justifié → aligner à gauche.

  • Ne pas utiliser l’italique, le soulignement et les MAJUSCULES → mettre le texte en gras pour le mettre en valeur.

  • Soyez cohérent dans l’utilisation de la langue et le style d’écriture.

  • Ne divisez pas un mot sur deux lignes avec un trait d’union.

  • Évitez les distractions et les informations inutiles.

En ce qui concerne l’illustration et la conception du livre électronique, suivez les conseils suivants :

  • Utilisez des couleurs pour séparer les informations et soyez cohérent dans vos codes couleurs.

  • Utilisez des éléments visuels clairs, sans trop d’éléments, pour illustrer les concepts et soutenir le texte.

  • Veillez à ce que les images utilisées correspondent au texte.

  • Utilisez des descriptions pour expliquer les diagrammes et autres illustrations.

  • Utilisez un fond blanc cassé ou de couleur pastel dans la mesure du possible.

  • Utilisez une approche multisensorielle : dans la mesure du possible, proposez différents types de contenus liés au sujet, à toucher, à manipuler et à jouer.

Évaluation formelle

Dans le cadre d’une auto-évaluation, vous pouvez écrire pendant trois minutes ce que vous avez appris de cette « fiche pratique », y compris des informations telles que son but, son utilité.

Résultats attendus

À la fin de cette fiche pratique, vous serez en mesure de :

  • savoir ce que sont les troubles spécifiques de l’apprentissage, mais plus particulièrement la dyslexie et la dyspraxie
  • connaître les outils et méthodes de base à mettre en œuvre afin d’adapter vos ebooks aux besoins des apprenants et apprenantes atteints de troubles spécifiques de l’apprentissage
  • comment adapter vos ateliers et vos eBooks aux besoins des apprenants et apprenantes atteints de troubles spécifiques