Dossier Pédagogique

Dossier Pédagogique : Le tour du monde en 80 jours

Table des Matières

Introduction 

Le tour du monde en 80 jours est un roman d’aventure de la série des  « Voyages Extraordinaires » écrit par Jules Verne en 1872-73. L’histoire raconte l’aventure de Phileas Phogg, un gentleman britannique, et de son valet Passepartout, qui se lancent dans une aventure pour réaliser un tour du monde en moins de 80 jours pour un pari de 20 000 £ (près de 2,3 millions de £ en 2021 !). Même si l’idée de faire le tour du monde en un temps limité peut dater de plusieurs siècles plus tôt, le roman de Verne a été popularisé quelques années avant que l’exploit réel de faire le tour du monde en moins de 80 jours ne soit réalisé. Le tour du monde en 80 jours est l’un des romans les plus appréciés de Jules Verne, et il a été adapté dans de nombreuses séries et films au fil des ans. Les thèmes abordés, qui englobent la notion de fidélité et d’honneur, mais aussi les différences culturelles, la mondialisation, le progrès technologique et l’industrialisation, sont profondément ancrés dans la société du XIXe siècle. En effet, écrit à une époque où  « le soleil ne se couche jamais sur l’Empire britannique », Le tour du monde en 80 jours est une référence de la littérature d’aventure européenne. 

  1. L’auteur: Jules Verne

Jules Gabriel Verne (8 février 1828 – 24 mars 1905) est un romancier, poète et dramaturge français. Il est né à Nantes, et a grandi dans la maison familiale de manière assez traditionnelle pour l’époque. Son père l’envoie à Paris pour étudier le droit, dans l’espoir qu’il reprenne le métier. En 1848, alors que Verne vit à Paris, la France connaît une révolution, des émeutes et des manifestations éclatent dans toute la ville et le roi Louis-Philippe est renversé, le deuxième gouvernement républicain étant établi. À Paris, Verne continue à étudier le droit, mais ne le pratiquera jamais. En 1850, il rencontre Alexandre Dumas (fils) et devient un de ses amis proches. Au cours des années suivantes, il passe le plus clair de son temps dans les cafés et les cercles de la scène artistique parisienne, écrit des pièces de théâtre et des essais. Il épouse Honorine et, pour subvenir à ses besoins, se lance dans les affaires boursières.

Sa carrière littéraire prend un tournant lorsqu’il rencontre Pierre-Jules Hetzel. On ne sait pas exactement quand il a rencontré son futur éditeur, mais il est probable que cela se soit passé entre 1852 et 1858. En 1861, Verne remet le manuscrit d’ »Un voyage dans les airs » à son éditeur qui lui demande de retravailler le texte de manière plus scientifique. Vernes revient avec son roman  « Cinq semaines en ballon » qui devient instantanément populaire. Cet accent mis sur la science, la technologie et l’aventure deviendra sa marque de fabrique. L’année suivante, il signe un contrat avec Hetzel pour produire 2 volumes par an. Cela marque le début de la série des Voyages Extraordinaires. Verne y passera les 40 années suivantes et écrira plus de 62 volumes pour sa collection. Dans les années qui suivent, il écrit deux romans (Les Aventures du capitaine Hatteras et Voyage au centre de la terre) qui connaissent un énorme succès. Il peut dès lors renoncer à son emploi et se consacrer uniquement à l’écriture. En 1867, l’Académie française, une institution française vénérée qui se consacre au perfectionnement de la langue et de la culture françaises, reconnaît les romans de Jules Verne. Il tente d’entrer à l’Académie les années suivantes, mais sans succès. Il vit les années suivantes de sa vie à Amiens, entouré de cercles littéraires, écrivant des romans et naviguant. En 1886, il est blessé par une balle dans la jambe par son cousin, qui est accusé de démence. Comme il ne marchera plus jamais correctement, Verne est contraint de se sédentariser. Il s’investit dans la vie locale d’Amiens, et dans sa politique. En 1902, il n’écrit plus vraiment car il sent ses capacités intellectuelles décliner. Il meurt en mars 1905 dans sa maison d’Amiens. 

Son héritage, cependant, perdure. Son recueil Voyage Extraordinaire a été publié dans de nombreuses langues, et nombre de ses œuvres ont été adaptées en pièces de théâtre, séries télévisées, films, bandes dessinées et dessins animés. En dehors du monde littéraire, son héritage est également vaste. Le Trophée Jules Verne, par exemple, récompense le tour du monde à la voile le plus rapide, inspiré du célèbre roman Le tour du monde en 80 jours. Un vaisseau spatial développé par l’UE pour approvisionner l’ISS a été baptisé Jules Verne. Des sociétés et des cercles dédiés à l’idée de progrès scientifique sont créés, car l’œuvre de Jules Verne est une ode au progrès scientifique et à l’imagination de ce que pourrait être l’avenir.

  1. L’œuvre littéraire

  • Le genre  Le tour du monde en 80 jours est un roman d’aventure. Le roman d’aventure est un genre qui présente généralement de l’action, de l’excitation et du suspense. On peut faire remonter les romans d’aventure à la période médiévale, avec les récits aventureux de chevaliers, mais ils ont surtout connu un essor à partir du milieu du XIXe siècle. En effet, les romans d’aventure sont popularisés dans les années 1850 en France et en Angleterre notamment, et sont marqués par l’exploration et les découvertes du monde, la domination de l’expansion européenne, la conquête de l’Ouest et les avancées technologiques. 
  • La dimension Européenne de l’œuvre (inspiration, courant littéraire, postérité) Le roman lui-même s’inspire de récits de voyages autour du monde réalisés dans le passé. Le voyageur grec Pausanias (IIe siècle avant J.-C.) a exploré la Grèce, mais aussi l’Asie et l’Afrique, et a tout consigné par écrit, ce qui est considéré comme le premier récit d’un voyage autour du monde. En 1699, un voyageur italien (Giovanni Gemelli Careri) a écrit un livre avec un concept d’histoire et un titre similaires. En 1780, George Francis Train fait réellement le tour du monde en 80 jours, et prétend avoir inspiré le roman de Verne.  En 1872, Thomas Cook entreprend un véritable tour du monde, et même si les deux sont trop contemporains pour avoir été inspirés l’un par l’autre, Verne affirme qu’une publicité qu’il a vue dans un journal sur le voyage de Cook l’a inspiré.  Ces dernières années, le roman a été adapté dans différents formats. En 1956, un premier film réalisé par Michael Anderson a reçu plusieurs Oscars. En 2004, un second film mettant en scène Jackie Chan, Seve Coogan et Cécile de France est produit. Plusieurs séries télévisées, des courts métrages d’animation et même des pièces de théâtre ont également été produits pour mettre en scène Phileas Phogg et Passepartout. Le concept de 80 jours a également inspiré un livre de cuisine intitulé :  « A table avec Jules Verne et Phileas Phogg – Tour du monde en 80 recettes » !
    • Les grandes questions/problématiques de l’époque abordée
    Le Tour du monde en 80 jours a été écrit en 1872, à une époque d’avancées technologiques et de nouveaux exploits. En effet, le voyage de Verne met en lumière 3 réalisations majeures : l’achèvement du premier chemin de fer transcontinental en Amérique (1869), la liaison des chemins de fer indiens (1870) et l’ouverture du canal de Suez (1869), qui ont toutes marqué la communauté internationale sur le plan économique, culturel et du progrès. Ces prouesses technologiques sont encore d’actualité aujourd’hui, comme en témoigne l’actualité récente. En effet, en 2021 par exemple, environ 12 % du commerce mondial passe par le canal de Suez, et lorsqu’un navire a été bloqué au milieu pendant environ une semaine, on a estimé qu’environ 9,6 milliards de dollars d’échanges commerciaux étaient bloqués, par jour!  Le roman aborde également la notion d’impérialisme et de colonialisme britannique. En 1876, après des décennies de contrôle croissant, la reine Victoria est couronnée impératrice des Indes et l’Inde devient la plus grande colonie britannique. Les Britanniques ont régné sur l’Inde jusqu’en 1947. À la même époque, en 1842, après des années de commerce du thé et la première guerre de l’opium, l’Angleterre acquiert Hong Kong. Ils ont gardé le pouvoir pendant près de 150 ans. Jules Verne, dans ses écrits, ne promeut ni ne condamne spécifiquement la colonisation, mais décrit plutôt l’état du monde dans lequel il vivait.

  1. L’eBook :  Le tour du monde en 80 jours

  • La galerie de personnages Phileas Phogg: Personnage principal de l’histoire, c’est un riche Anglais qui s’embarque dans une aventure suite à un pari. Il est réglé comme une horloge, sévère et impassible, mais se montre loyal envers ses compagnons. Il montre peu ou pas d’émotions, mais il est déterminé et intelligent.  Jean Passepartout: Passepartout est honnête, comique et loyal. Il est également courageux, chaleureux et représente l’idéal d’un compagnon de voyage. Malgré son côté joyeux, il est facilement stressé par les situations imprévues et désireux de réussir.  Ms Aouda: Aouda est une princesse indienne sauvée par les voyageurs entre Bombay et Calcutta. Elle est jeune, timide et calme. Éduquée à l’anglaise, elle est également délicate, et s’est avérée être une compagne pour Phileas Phogg. Ils tombent amoureux à la fin de l’aventure.  Détective Fix: M. Fix est un détective de Scotland Yard. Il croit à tort que Phogg est un voleur de banque, et ne recule devant rien pour l’attraper ! Déterminé et rusé, il s’avère être un citoyen honnête et intègre.  Sir Francis Cromarty: Un compagnon anglais qui vit en Inde. Lui, Phileas et Passepartout vont parcourir l’Inde sur un éléphant ! Il est une source d’informations pour les deux étrangers. 
  • Les lieux Phileas Phogg est originaire de Londres, en Angleterre. Son valet, Passepartout, est français mais vit à Londres. Leur voyage les mènera à travers le monde entier, mais seulement dans l’hémisphère nord. Voici un aperçu de leur voyage: 
Londres à Suez, EgypteTrain pour Brindisi, Italie, via Turin et bateau à vapeur (the Mongolia) sur la mer Méditerranée.7 jours
Suez à Bombay, IndeBateau à vapeur (the Mongolia) sur la mer Rouge et l’océan Indien.13 jours
Bombay à Calcutta, IndeTrain.3 jours
Calcutta à Victoria, Hong Kong avec une escale à SingapourTraversée de la mer de Chine méridionale en bateau à vapeur (le Rangoon)13 jours
Hong Kong à Yokohama, JaponBateau à vapeur (le Carnatic) traversant la mer de Chine méridionale, la mer de Chine orientale et l’océan Pacifique.6 jours
Yokohama à San Francisco, États-UnisBateau à vapeur (le General Grant) traversant l’océan Pacifique.22 jours
San Francisco à New York, États-UnisTrain.7 jours
New York-Londres, Royaume-UniTraversée de l’océan Atlantique en bateau à vapeur (le China) jusqu’à Liverpool, puis en train.9 jours
Total80 Jours
  • L’iconographie dans l’ebook Pour l’illustration de cet eBook, deux techniques artistiques principales ont été utilisées : le croquis et l’aquarelle. Les illustrations d’Alphonse de Neuville et de Léon Benett ont été utilisées tout au long de l’eBook car elles ont été réalisées pour le  « Tour du monde en 80 jours » publié en 1872. Ces croquis sont pour la plupart en noir et blanc. En outre, plusieurs croquis provenant de divers livres ont été utilisés, la plupart provenant de la British Library (Royaume-Uni). Les aquarelles sont utilisées pour montrer les paysages des pays, les bateaux et les trains qui ont été empruntés tout au long du voyage. De nombreuses œuvres d’art proviennent du Musée maritime de Greenwich, au Royaume-Uni. 

  1. La conception de l’atelier

PHASE 1 L’ENTRÉE DANS L’EBOOK : UNIVERS, ATMOSPHÈRE ET HYPOTHÈSES

Activité : D’où viens-tu ? 

Activité d’entrée dans l’univers de l’ebook

Matériel nécessaire pour l’activité
  • Des fiches d’information (localisation, population, etc.) sur différents pays (avec des images). Si possible, utilisez les pays des élèves.
Déroulé

Avant la séance

  • Préparez les fiches d’information et distribuez-les aux différents groupes d’élèves.

En atelier

  • Répartissez les élèves en petits groupes. Attribuez un pays à chaque groupe, ou selon le nombre d’élèves, un pays à chaque élève.
  • Laissez-leur un peu de temps pour découvrir les informations. Pour les élèves ayant peu ou pas de compétences en lecture, utilisez les images des feuilles pour rassembler les réponses.
  • Ensuite, en groupes, laissez les élèves partager et poser des questions les uns aux autres concernant les informations sur leur pays ! Guidez-les en leur fournissant des questions préétablies si nécessaire, en fonction du niveau des élèves.
  • Cela peut prendre la forme d’une présentation (La France est …, La population est …), ou d’un dialogue entre élèves (Je suis la France, j’ai …). Attention, les élèves peu ou pas lecteurs peuvent avoir des difficultés à lire les grands nombres. Présentez les grands chiffres avant la session si nécessaire.
Variante

Cette activité peut également être réalisée avec d’autres sujets principaux de l’histoire, par exemple la technologie ou les transports, etc. Les élèves peuvent se voir attribuer un sujet spécifique (bateaux, trains, horloges, bateaux à vapeur, etc.) et disposer d’informations spécifiques à ce sujet dans leur fiche d’information, et jouer les mêmes jeux de conversation.

PHASE 2 : LA PLONGÉE DANS L’EBOOK 

Activité 1 : Autour du monde… 

Activité de préparation 

Matériel
  • Une carte du monde, datant de préférence du XIXe siècle. Un globe terrestre peut également être utilisé. 
  • Des étiquettes avec des moyens de transport et des images, par exemple, la photo d’un train, d’un bateau, etc. Celles-ci doivent être en rapport avec l’eBook (pas d’avion par exemple).
  • Des épingles, ou des petits autocollants et une ficelle.
Modalités

Avant la séance

  • Distribuez les cartes et les objets à chaque groupe.

En atelier

  • Répartissez les élèves en groupes. Chaque groupe doit avoir une carte, ainsi que des autocollants et une étiquette.
  • Mettez les élèves en situation. Nous sommes en 1872, quel chemin prendraient-ils pour faire le tour du monde en moins de 80 jours ? Ils devront utiliser les étiquettes pour les guider et pour montrer quel transport ils prendraient, et quand. Les élèves ayant peu ou pas de compétences en expression orale et en lecture peuvent donc utiliser les images.
  • A la fin, utilisez la ficelle pour dessiner le voyage à travers le monde. Chaque groupe n’aura pas le même itinéraire.
  • Si le groupe est hétérogène, interagissez avec ces élèves et demandez-leur pourquoi ils pensent que nous pourrions passer par leurs régions, ou non.
  • Engagez une discussion avec la classe, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse ici.

Activité 2 : Londres – Bombay

Activité de compréhension globale

Matériel
  • Étiquettes portant le nom des personnages principaux.
  • Des étiquettes avec une courte description de chaque personnage. La description peut être étayée par des images visuelles (emojis, etc.) pour les apprenants et apprenantes ayant peu ou pas de compétences en lecture.
  • 3 titres de journaux (2 faux, 1 vrai) avec des titres liés à la première partie de l’histoire (par exemple, « Un Britannique se rend à New York en 3 jours ! » est clairement faux).

Pour les niveaux plus avancés :

  • Un tableau avec un axe X qui mettra en évidence le voyage (ne pas le remplir à l’avance, sinon cela gâcherait la surprise) et un axe Y avec des informations à recueillir tout au long du voyage (temps, moyen de transport, événement imprévu…). Voir l’annexe 1 pour des idées.
Déroulé

Avant la séance

  • Montrez les titres au tableau, ou à l’aide d’un projecteur.
  • Distribuez les différentes étiquettes à chaque groupe.
  • Distribuez un tableau à chaque élève (groupes avancés)
En atelier

Dans cette activité, les élèves vont se familiariser avec les personnages principaux, la phase de préparation et le début du voyage. Donnez les instructions à l’avance.

  • Tout d’abord et avant la lecture, recueillez des prédictions sur la base du titre du livre électronique et de l’activité précédente. De quoi l’histoire va-t-elle parler ?
  • Montrez les titres de journaux puis demandez aux élèves de choisir le titre de journal le plus approprié qui, selon eux, est lié à l’histoire. Ils pourront confirmer ou modifier leur réponse après la lecture. Pour les élèves ayant peu ou pas de compétences en lecture, lisez les titres pour eux, et concentrez-vous sur les mots clés qu’ils peuvent reconnaître et comprendre.
  • Pour les groupes plus avancés, distribuez le tableau aux élèves. Le tableau est vide sur l’axe des X car ils ne savent pas dans quelle direction les protagonistes vont aller. Demandez-leur de garder leur tableau pendant toute la durée de l’atelier car il s’étend sur plusieurs activités.
  • Ensuite, présentez les personnages et demandez aux élèves de deviner le nom du personnage et sa description. Qui est M. Fix ? Qui est M. Phogg ? Les élèves se familiarisent ainsi avec les mots descriptifs courants, tels que les adjectifs et les phrases clés (il est + adj, etc.).
  • Une première lecture a lieu après ces prédictions. La lecture doit se faire sans audio pour la première fois.
  • Laissez les élèves discuter en groupes et partager leur réponse. Quel titre était correct ? Quel personnage correspond à quelle description ?
  • Préparez une deuxième lecture, avec le support audio pour les niveaux 1 et 2.
  • Discutez des résultats avec la classe pour vous assurer que les bases sont solides.

Activité 3 : Bombay – San Francisco

Activité de compréhension fine

Matériel

Une liste de toutes les aventures qui se sont déroulées entre Bombay et San Francisco, plus une liste de choses fausses qui se sont produites (ex : Passepartout visite une pagode, Ils sauvent une femme, Ils achètent une vache, etc.) Pour les petits lecteurs et les non-lecteurs, utilisez les images du livre électronique et d’Internet pour appuyer les affirmations.

Déroulé

Avant la séance

  • Distribuez la liste aux élèves.

Remarque : si les élèves de la classe ont des troubles spécifiques de l’apprentissage, divisez la liste en bandes claires et faciles à utiliser afin que les yeux des élèves n’aient pas à parcourir toute la page chaque fois qu’ils cherchent une information.

En atelier

Cette activité a lieu après la lecture de la deuxième et troisième partie du livre électronique.

  • Avant la lecture, recueillez les prédictions des élèves sur ce qui va se passer ensuite. Demandez également aux groupes les plus avancés de remplir continuellement leurs tableaux avec le résumé du voyage.
  • Distribuez la liste des événements avec leurs images corrélées et les fausses déclarations. Si les élèves ont un niveau plus élevé, mélangez les affirmations afin qu’ils puissent les réorganiser lorsqu’ils lisent.
  • Pour les élèves dont le niveau de lecture est faible ou nul, passez un temps supplémentaire à présenter les phrases en les lisant et en vous concentrant sur les mots clés du livre électronique à reconnaître.
  • Ensuite, laissez les élèves lire les parties 2 et 3 de l’histoire. Ceci peut être fait avec le support de l’audio directement.
  • Ensuite, demandez-leur de barrer les affirmations fausses, en discutant des réponses avec la classe.
  • En fonction du niveau des élèves, ils peuvent relire l’histoire ou vérifier des extraits spécifiques s’ils ont besoin d’éclaircissements.
  • Profitez de la deuxième lecture pour clarifier la chronologie du voyage et vous assurer que toutes les aventures sont comprises.

Activité 4 : San Francisco – Londres 

Activité de compréhension fine

Matériel
  • Facultatif : Un micro, des chaises et une caméra.
Déroulé

Avant la séance

  • Préparez l’avant de la classe dans le style d’une « interview télévisée ».

En atelier

  • Tout d’abord, demandez aux élèves s’ils pensent que Monsieur Phogg et Passepartout vont s’en sortir. Faites un vote avec toute la classe.
  • Prenez le temps de discuter de la façon dont ils vont traverser le pays, afin de renforcer le lexique du transport et du voyage.
  • Ensuite, demandez aux élèves de lire la quatrième partie de l’histoire. Ils apprendront la fin de l’histoire ainsi que les derniers rebondissements !
  • Une fois qu’ils ont lu l’histoire, demandez aux élèves de former des groupes de 2 ou 3, et de faire semblant d’être dans une interview. Attribuez un rôle à chaque élève, celui de l’interviewé et celui de l’interviewer.
  • Laissez un peu de temps aux élèves pour préparer leurs questions et leurs réponses. En fonction du niveau de la classe, vous pouvez consacrer du temps supplémentaire pour présenter le type de questions à utiliser (où, qu’est-ce que c’est, etc.) afin que les élèves ayant peu ou pas d’aptitudes à l’expression orale puissent formuler leur interview.
  • Ensuite, en groupes, laissez les élèves s’interviewer entre eux !
  • Pour les participants ayant peu ou pas de compétences orales, permettez-leur d’utiliser leurs cartes ou tableaux pour expliquer leur voyage, ou même des images imprimées à partir des livres électroniques.
  • Cette activité permettra aux élèves de mettre en pratique leurs questions mais aussi leurs compétences en matière de description acquises lors des activités précédentes.
Pour aller plus loin

Les voyages autour du monde fascinent les gens depuis longtemps. Il serait donc intéressant de demander aux élèves de se pencher sur des exploits plus récents tels que le premier voyage effectué par une femme, à pied, à vélo, etc. Cela permettrait aux élèves d’en savoir plus sur leurs explorateurs et aventuriers contemporains ! En outre, il est possible de mettre l’accent sur l’aspect culturel du voyage et d’entamer une discussion sur les pays visités, le pouvoir et la présence coloniale à l’époque, etc. pour ensuite passer à des exploits plus contemporains et à leur dimension culturelle.

PHASE 3 : L’ ÉTAPE CRÉATIVE

Activité 4 : Votre propre parcours

Activité d’appropriation de l’expérience de lecture

Matériel
  • Ordinateurs/tablettes/smartphone pour faire des recherches en ligne.
  • Si les ordinateurs ne sont pas disponibles, des encyclopédies et/ou des atlas (il devrait y en avoir suffisamment pour chaque groupe).
  • Stylos, crayons et feuilles A3.
  • Une carte du monde.
  • Pour les élèves peu ou pas compétents, les étiquettes avec les moyens de transport des activités précédentes.
Déroulé

Avant la séance

  • Distribuez les fournitures à chaque groupe.

En atelier

  • Répartissez la classe en groupes de 2 ou 3 élèves. Si la classe est hétérogène, essayez de créer des groupes dont les niveaux et les origines sont mélangés.
    • Chaque groupe devra choisir un pays et le présenter au reste de la classe. Si les élèves ont accès à Internet et en fonction de leur niveau, demandez-leur de choisir également une période. S’ils ont choisi le XIXe siècle par exemple, demandez-leur de présenter la société de l’époque, etc. 
  • Laissez-leur un peu de temps pour faire des recherches et créer leur présentation.
  • Ensuite, demandez à l’élève de dessiner sur la carte le chemin et la manière dont il se rendrait de l’endroit où il se trouve au pays qu’il a choisi. N’oubliez pas que s’ils ont choisi une période, ils doivent utiliser le moyen de transport approprié.
  • Les élèves ayant peu ou pas de compétences en écriture ou en lecture peuvent utiliser les différentes étiquettes données dans les activités précédentes.
Variante

Les élèves peuvent choisir un pays spécifique et retracer la manière dont ils s’y rendraient, et plutôt que de se présenter avec des stylos et du papier, ils peuvent reconstituer les conversations entre Passepartout et M. Phogg. Le théâtre peut être un excellent outil pour inclure tous les élèves, quelles que soient leurs difficultés d’apprentissage. Les élèves ayant peu ou pas de capacités d’expression orale peuvent présenter des cartes et des couleurs, tandis que les élèves ayant peu de capacités d’écriture et de lecture peuvent jouer.

Londres – SuezSuez – BombayBombay – CalcuttaCalcutta – Hong KongHong Kong – YokohamaYokohoma – San FranciscoSan Francisco – New YorkNew York – Londres
Temps7 jours13 jours3 jours13 jours6 jours22 jours7 jours9 jours
Transports
Pays traversés
Mers et océans traversés
Que s’est-il passé ?
Annexe 1: Exemple