Fiches Pratiques

Comment réaliser un storyboard et un eBook quand on est atteint de troubles DYS
Outils et recommendations

15-30 minutes | Pour les apprenants

Table des Matières

Objectif : Familiariser l’apprenant ou l’apprenante avec les storyboards et les eBooks.

Mots clés : Dys, Storyboard, Ebooks, Adaptation.

Prérequis : Aucun. 

Rappel théorique

Les troubles spécifiques de l’apprentissage (également appelés TSA) sont des troubles qui affectent la façon dont le cerveau traite l’information. De fait, le cerveau d’une personne avec un TSA fonctionne différemment lorsqu’il s’agit de recevoir, d’intégrer, de retenir et d’exprimer des informations. Il existe un large éventail de Dys, de la dyslexie, une difficulté à lire et à comprendre des informations écrites, à la dyscalculie, une difficulté qui affecte la façon dont une personne comprend les mathématiques. Il est toutefois important de comprendre que les Dys sont courants, puisque 9 à 12 % de la population souffre d’une forme de DYS, et qu’ils peuvent affecter chaque personne de différentes manières, à différents âges et stades de développement et à différents degrés.

Storyboard

Le storyboarding consiste à établir un lien entre l’image et l’histoire que vous essayez de raconter et de présenter. Ils sont très utiles si vous avez un dys, car ils ne vous obligent pas à écrire de longues phrases sur une feuille de papier blanc. Lorsque vous faites du storyboard, n’essayez pas d’écrire chaque phrase, mot ou émotion que vous essayez de décrire, mais utilisez plutôt vos autres talents tels que le dessin, la caricature, etc.

Lorsque vous faites des exercices de storyboard, la première chose à faire est de demander à votre professeur le support écrit approprié.

Sur papier

Si vous travaillez sur un storyboard sur papier, assurez-vous que la structure de votre storyboard est clairement établie sur la feuille de papier que vous avez devant vous. Les bordures et les séparateurs entre chaque panneau doivent être clairs, afin que vous puissiez voir clairement les différents espaces.

De plus, le storyboard est ordonné, alors n’oubliez pas de travailler de gauche à droite, comme lorsque vous lisez, pour que tout soit clair dans votre esprit. Vous pouvez, sous chaque panneau par exemple, écrire des mots clés ou des informations sur l’histoire. Vous pouvez également dessiner des « bulles » lorsque vos personnages parlent, afin de vous assurer que vous pouvez suivre le dialogue.

How to approach a storyboard and an eBook when you have a DYS

Outils en ligne

Si vous travaillez sur un storyboard sur un ordinateur, il existe une variété d’outils que vous pouvez utiliser pour vous aider ! La technologie est généralement d’une grande aide, alors si votre professeur est déjà d’accord pour que vous ayez un soutien numérique, utilisez votre ordinateur pour produire votre storyboard. Cela évitera de devoir tout écrire à la main, ce qui peut parfois être difficile. Vous pouvez utiliser des sites en ligne tels que: storyboardthat ou Canva. Sur ces sites, vous pourrez créer votre propre storyboard, et choisir des arrière-plans, des personnages, des actions, des couleurs et plus encore.

Pour les informations écrites, si vous disposez déjà d’outils pour vous aider dans votre orthographe ou votre écriture, utilisez-les ! Les fonctions de synthèse vocale peuvent vous aider à « raconter » votre histoire au lieu de devoir tout taper. Si ce n’est pas déjà le cas, vous pouvez ajouter des correcteurs automatiques d’orthographe à votre ordinateur, tels que: Easy Spelling Aid ou Ghotit Real Writer. Cela est très bien utile pour ces activités, mais aussi pour le reste des travaux !

Ebooks

Lorsqu’il s’agit de livres électroniques, le défi n’est plus d’écrire, mais de lire et de comprendre l’histoire. La première chose, et probablement la plus importante, est de prendre son temps. Demandez à votre professeur de vous accorder du temps supplémentaire ou d’emporter le livre électronique chez vous pour vous entraîner davantage. Il n’y a pas de honte à travailler plus lentement, tant que vous pouvez profiter de l’histoire autant que le reste du groupe.

Lorsque vous lisez, utilisez votre souris pour mettre en évidence la phrase sur laquelle vous travaillez, afin qu’elle apparaisse plus clairement devant vos yeux. Vous pouvez également télécharger des applications sur votre ordinateur qui le feront automatiquement pour vous. Si le texte que vous lisez est écrit dans une police trop petite pour vous, ou si les lettres semblent se chevaucher, n’hésitez pas à changer de police et à utiliser une police qui vous convient !  

Et enfin, utilisez l’audio pour soutenir votre lecture. Sur la plateforme Bibliodos, vous avez accès à la version audio de l’histoire, ainsi qu’à la prononciation de chaque mot spécifique. Si à un moment donné, un mot vous semble trop compliqué, il suffit de cliquer dessus.  

De plus, si les histoires sont quelque chose que vous aimez particulièrement, utilisez l’une des nombreuses bibliothèques de livres audio dans le monde ! Par exemple: Open cultureLit2go ou Loyal books.

Exercice pratique

Pensez à une courte histoire que vous voulez raconter. Elle ne doit être ni trop longue, ni trop compliquée. Racontez l’histoire en moins de 5 panneaux. Vous pouvez utiliser un modèle de panneau si vous voulez travailler sur papier, ou le  » storyboardthat  » si vous voulez travailler sur ordinateur. Souvenez-vous, ne vous concentrez pas sur une phrase longue et compliquée pour raconter votre histoire, mais plutôt sur l’essentiel.

Résultats attendus

À la fin de cette fiche pratique, vous serez en mesure de :

  • comprendre les possibilités du storyboarding et de la lecture de livres électroniques
  • découvrir de nouvelles ressources pour le storyboarding et la lecture.
  • créer votre propre storyboard

Ressources complémentaires